JE FAIS UN DON
Autre montant :

après réduction d'impôt 

après réduction d'IFI 

66% du montant de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.
75% du montant de votre don est déductible votre impôt de solidarité sur la fortune, dans la limite de 50 000€.

Autre montant :

après réduction d'impôt 

60% du montant de votre don est déductible de vos impôts, dans la limite de 5 ‰ du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Fiche projet ROAD

Zoom sur les différents types d’arthrose pour de nouveaux traitements personnalisés.

L’arthrose est la pathologie musculosquelettique la plus fréquente, atteignant 3% des individus de moins de 45 ans, 65 % des plus de 65 ans et 80 % des plus de 80 ans. Elle se caractérise principalement par une perte du cartilage, un remodelage de l’os sous-chondral (situé sous le cartilage) et une inflammation modérée de la membrane synoviale, qui tapisse l’intérieur de la capsule de l’articulation.
A ce jour, la progression de l’arthrose ne peut être ralentie ni stoppée en raison de l’absence de cibles thérapeutiques spécifiques et de l’incapacité de détecter la maladie à un stade précoce.
Le réseau ROAD, lancé en 2014, a souhaité caractériser les différents types d’arthrose observés chez les patients pour permettre l’identification de biomarqueurs et de nouvelles cibles thérapeutiques.


Le projet ROAD a 3 objectifs principaux :

1. Etudier la régulation du système TGFß* dans différents modèles animaux d’arthrose ; due au vieillissement, à un traumatisme, à une obésité, à un syndrome métabolique ou à une inflammation
2. Établir la première banque nationale de tissus de patients souffrant d’arthrose
3. Identifier des biomarqueurs et de nouvelles cibles pour développer des stratégies thérapeutiques innovantes


Cette étude a permis d’identifier des cibles spécifiques à un ou plusieurs types d’arthrose. L’analyse de ces cibles est actuellement poursuivie dans les laboratoires du réseau ROAD. Parallèlement, l’association de cellules souches encapsulées dans un nouveau biomatériau est en cours de développement.

Ce projet, coordonné par le Dr Jérôme Guicheux (INSERM, Nantes), est développé en partenariat avec 6 autres laboratoires français ; les équipes des Pr Francis Berenbaum (INSERM, Paris), Pr Christian Jorgensen (INSERM, Montpellier), Pr François Rannou (INSERM, Paris), Pr Jean-Yves Jouzeau (CNRS, Nancy), Pr Martine Cohen-Solal (INSERM, Paris) et du Pr Marie-Hélène Lafage Proust (Université Jean Monnet de Saint-Etienne).

La Fondation Arthritis et Expanscience a fi nancé ce projet à hauteur de 885.000 euros sur 5 ans. La suite du projet sera potentiellement développée dans le cadre d’un nouvel appel d’off res de près de 500.000 euros.

* Système TGFß : Les molécules de la famille du transforming growth factor beta (TGFß) sont des facteurs sécrétés qui jouent des rôles essentiels dans la formation et le maintien du cartilage.

Partager cette page