JE FAIS UN DON
Autre montant :

après réduction d'impôt 

après réduction d'IFI 

66% du montant de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.
75% du montant de votre don est déductible votre impôt de solidarité sur la fortune, dans la limite de 50 000€.

Autre montant :

après réduction d'impôt 

60% du montant de votre don est déductible de vos impôts, dans la limite de 5 ‰ du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Journée Mondiale du Lupus Strasbourg 2015

Les 10 et 11 mai 2015, le laboratoire Immunopathologie et Chimie Thérapeutique du CNRS et la Faculté de Médecine organiseront le premier colloque français consacré exclusivement au Lupus.

lupus

Les 10 et 11 mai 2015, le laboratoire Immunopathologie et Chimie Thérapeutique du CNRS (UPR 3572) et la Faculté de Médecine (Université de Strasbourg) organiseront le premier colloque français consacré exclusivement au Lupus.

A cette occasion, interviendront des personnalités du domaine, reconnues internationalement, mais aussi les associations de malades auxquelles un espace particulier sera réservé le lundi de 12h45 à 14h 45.

A noter que ce colloque est également ouvert aux patients. Participation gratuite, mais INSCRIPTION OBLIGATOIRE sur le site web du colloque, du lundi 2 mars au jeudi 30 avril 2015.
Site web du colloque : http://jmls2015.sciencesconf.org/

 

Quelques informations sur le Lupus

Le lupus érythémateux disséminé (LED) est une maladie autoimmune non spécifique d’organes. Inflammatoire et chronique, il s’agit d’un syndrome dont les symptômes varient beaucoup d’une personne à l’autre et qui touche 90% de femmes pour 10% d’hommes. Les atteintes peuvent être dermatologiques, cardiovasculaires, rénales, rhumatologiques, mais aussi cérébrales (jusqu’à 75% des patients à terme). Le LED évolue par poussées, difficiles à anticiper, et périodes de rémission.
En France, en 2010, le LED touchait près de 50 personnes pour 100 000 habitants et l’on évaluait entre 20 000 et 50 000 le nombre de patients atteints. La maladie affecte davantage certaines populations davantage prédisposées et survient exceptionnellement avant l’âge de 5 ans.
A l’heure actuelle, il n’existe aucun traitement spécifique du LED. Des médicaments de
type immunosuppresseurs et anti-inflammatoires sont en général utilisés pour en atténuer les symptômes et calmer les douleurs. A noter toutefois qu’il est proposé aujourd’hui de nouvelles pistes thérapeutiques, plus spécifiques et de fait moins génératrices d’effets secondaires.
Gageons que ces nouvelles approches pourront considérablement améliorer la qualité de vie des patients.

Header_2

Partager cette page