JE FAIS UN DON
Autre montant :

après réduction d'impôt 

après réduction d'IFI 

66% du montant de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.
75% du montant de votre don est déductible votre impôt de solidarité sur la fortune, dans la limite de 50 000€.

Autre montant :

après réduction d'impôt 

60% du montant de votre don est déductible de vos impôts, dans la limite de 5 ‰ du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Identification des épitopes immunodominants de la réponse anti-fibrinogène carbamylé dans la polyarthrite rhumatoïde ; détection (ELISA) des autoanticorps dirigés contre ces cibles et étude de leur signification clinique dans les cohortes VeRA et ESPOIR

VITTECOQ Olivier

Physiopathologie, Autoimmunité, maladies Neuromusculaires et Thérapies Régénératrices, INSERM

La polyarthrite rhumatoïde (PR), dont la prévalence est d’environ 1% dans le monde, est une maladie inflammatoire chronique conduisant à une destruction articulaire et qui est responsable d’une invalidité majeure sans traitement adapté. L’interaction de facteurs environnementaux, génétiques et hormonaux conduit à la production d’anticorps pathogènes dirigés contre des protéines de l’organisme modifiées (citrullination, carbamylation). La présence d’anticorps anti-protéines carbamylées (anti-CarP) semble être associée à une atteinte destructrice plus sévère.

Un test élaboré au laboratoire a montré que 26,5% des patients, issus de la cohorte VeRA, possèdent des anti-CarP. Par une étude des protéines du sérum des patients, nous avons identifié une cible potentielle des anti-CarP, le fibrinogène (chaine g). La présence d’anticorps anti-CarP chez les patients atteints de PR est une information importante, mais il est essentiel d’identifier in vivo les protéines reconnues par ces autoanticorps.

Les objectifs de ce projet sont d’identifier le(s) site(s) précis (épitope(s)) où se fixent les anti-CarP sur le fibrinogène. Ensuite, nous développerons des tests performants pour la détection de ces autoanticorps dirigés contre ces épitopes, puis nous comparons cette réponse contre le fibrinogène carbamylé et le fibrinogène citrulliné (cible d’autoanticorps déjà connue dans la PR).

Enfin, nous étudierons leur signification clinique en corrélant leur positivité avec un panel de données cliniques, biologiques et d’imagerie chez des patients (cohorte VeRA) afin d’évaluer leur valeur diagnostique (détection précoce de plus de PR) et pronostique (prédire le devenir de la maladie). Leur signification clinique sera validée dans une cohorte plus importante, la cohorte ESPOIR. En parallèle, nous tenterons d’identifier d’autres protéines carbamylées cibles des anti-CarP, de définir leur importance pronostique, diagnostique et préciser leur implication dans la physiopathologie de la PR.

Mots clés du projet
Polyarthrite rhumatoïde, autoanticorps, carbamylation, antigènes cibles, diagnostic

Pathologie -> Polyarthrite rhumatoïde

Partager cette page