JE FAIS UN DON
Autre montant :

après réduction d'impôt 

après réduction d'IFI 

66% du montant de votre don est déductible de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.
75% du montant de votre don est déductible votre impôt de solidarité sur la fortune, dans la limite de 50 000€.

Autre montant :

après réduction d'impôt 

60% du montant de votre don est déductible de vos impôts, dans la limite de 5 ‰ du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Docteur Olivier Courtin Clarins, Président de la Fondation Arthritis

Touché par l’engagement de son père et le courage de sa mère, c'est en tant que chirurgien orthopédiste qu'il assiste au premier Conseil Scientifique de l'ARP comprenant 11 membres. Il est ensuite devenu Président de l'ARP, puis Président de la Fondation Arthritis en 2006.

« Si la seconde moitié du 20ème siècle a connu de spectaculaires progrès médicaux, la compréhension des rhumatismes Inflammatoires Chroniques (RIC) n’a pas été un terrain de recherche très exploré. Les progrès de la science sont parfois faits de hasards et de nécessités. » Dr Olivier Courtin Clarins

Le Dr Olivier Courtin, fils de Jacques Courtin (fondateur de Clarins), est médecin de grande renommée. En tant que chirurgien, le Dr Olivier Courtin s’est spécialisé dans les blessures des sportifs de haut niveau.
Son environnement familial l’a incité à mener des recherches très poussées dans la connaissance scientifique de la peau, un domaine qui deviendra rapidement sa seconde passion. C’est elle qui l’amènera en 1995 à prendre la direction des Laboratoires de Recherche du Groupe Clarins et à intégrer l’entreprise familiale en tant que Directeur Général.

Le Dr Olivier Courtin raconte : « à l’époque, pour ma mère, nous nous étions heurtés à un mur. D’abord, un diagnostic extrêmement tardif, puis un traitement très lourd qui parvenait à peine à soulager sa souffrance, sans compter les effets secondaires. Cela a complètement bouleversé la vie de mes parents ».
Touché par l’engagement de son père et le courage de sa mère, c’est en tant que chirurgien orthopédiste qu’il assiste au premier Conseil Scientifique de l’ARP comprenant 11 membres. Il est ensuite devenu Président de l’ARP, puis Président de la Fondation Arthritis en 2006.

Sa vision de la maladie

« Cela ressemble à une histoire ordinaire, c’est pourtant un mal insupportable. Des articulations douloureuses, enflées, une fatigue qui consume tout, des questions… Pourquoi, pourquoi moi, pourquoi ne sait-on rien ? Des rendez-vous chez le médecin, à l’hôpital, des doutes sur la réalité du mal… Des solutions qui n’en sont pas : antalgiques, décontractants musculaires, repos…C’est un handicap qui devient de plus en plus important, et qui peut aller jusqu’à une perte d’autonomie totale.

Un mal vieux comme le monde : les rhumatismes articulaires. Pourtant, depuis près de 40 ans, ces maladies, parfois dégénératives, reconnues « auto-immunes », sont mieux classées. Certaines se révèlent dès l’enfance, d’autres à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Elles durent et s’installent, érodent les articulations, épuisent les volontés dans des recherche d’apaisement, de bien-être, de paix avec son corps. » Dr Olivier Courtin

Partager cette page